Evénements et manifestations

  • « L’enfer des prisons syrienne »

    Mardi 19 mars
    à 19h30 – entrée libre

    Conférence

    « L’enfer des prisons syrienne »

    Par l’écrivain Mustafa Khalife

    Avec La coquille (Actes Sud, 2007) Mustapha Khalifé revient sur ses 13 années passées dans les prisons syriennes, décrivant l’inconcevable dans une langue délibérément objective.

    En 2018, après sept ans de conflit, on estime à plus de 80 000 les Syriens victimes de disparitions forcées.


    Avec son roman biographique ''La coquille'' (Actes Sud, 2007) Mustapha Khalifé revient sur ses 13 années passées dans les prisons syriennes, décrivant l’inconcevable et l'abjecte de manière délibérément objective.

    Il reviendra sur la situation actuelle en Syrie.
    Observateurs, analystes et politiciens s’accordent à considérer que le régime des Assad est condamné et que ce n’est plus qu’une question de temps. Et si ce régime parvenait à vaincre encore une fois son peuple ? Quelles en seraient les conséquences en Syrie et sur les scènes régionale et internationale ?

    Pour mieux les mesurer, il faut rappeler les principales caractéristiques de ce pouvoir.
    D’abord, une extrême brutalité accompagnée d’un esprit de vengeance hargneuse. C’est «la nature criminelle du régime », selon l’opposition. Ensuite, l’arrogance hautaine qui le retient de faire la moindre concession sous la pression (s’il se trouve obligé de le faire, il tient rancune à la partie adverse et attend une occasion pour prendre sa revanche).

    Comme la «victoire» ne peut se réaliser qu’après une escalade irrésistible de la répression contre les opposants avec massacres collectifs et absence de réaction internationale en dehors de condamnations indignées ou de sanctions inefficaces, le régime jugera, à juste titre, qu’il a les mains libres pour faire ce qu’il veut à l’intérieur de la Syrie. Ceux qui considèrent que, même victorieux, le régime sortira affaibli de l’épreuve sont dans l’erreur car il ne s’agit pas d’une confrontation avec un ennemi extérieur mais avec le peuple.

     

    Par l'association France Syrie Entraide

Les Activités