Evénements et manifestations

  • Michel CORNU

    La Galerie Lillebonne,
    Espace culturel d'art contemporain
    Présente l'exposition
    Michel CORNU
    Gravures, dessins

    Du 2 juin au 4 juillet

    Quand le noir crépite dans sa lueur incandescente.

    Les papillons de nuit – leur danse effrénée au-dessus de la coupe éblouissante.
    Puis ils se jettent au feu comme avec désespoir, et il s’élève une poussière de cendre illuminée… 
    Dire comment la gravure et la peinture de Michel Cornu se partagent le dessin et la couleur, dire comment s’illumine la surface profonde. 
    L’action du corps dans cette œuvre est essentielle. Inciser, graver, gratter, frotter, araser, tracer dans la rotation de la main, dans le cercle et l’ellipse du bras, effacer, poncer sont les termes qui conviennent. Mais cette activité doit se comprendre et se saisir en observant ce qui expose l’œuvre, ce qui s’expose de l’œuvre et ce qui la donne dans un stade ultime, non achevé cependant. 

    Michel Cornu superpose des traits, des lignes, des exaspérations, des contrepoints jusqu’à ce moment d’une saturation (certains parleraient d’un remplissage) de la couleur et de la matière. La couleur, dans les dernières pièces, peut être noire mais toujours lumineuse, peut être rose mais toujours incarnée, peut-être verte mais toujours profonde. La matière écrase la matière, la retient, la déplace et fait comme (grâce à la gestuelle et à une sorte de danse) un cosmos dans lequel percent des pépites, des étoiles et des incandescences. À chaque fois l’artiste se doit de fixer un moment et un terme qu’il sait devoir poursuivre et parfois altérer. Il travaille ainsi à une succession de moments et d’évènements qui se superposent, se sédimentent, mais toujours dans une introspection de l’usage et de l’usure. Une donnée, de nature géologique, s’installe qui tente d’effacer les traces précédentes, qui les recouvre et qui montre à chaque instant la succession d’un palimpseste qui se répète infiniment. Ces moments additionnés font une durée. Il y a comme le crépitement d’un feu qui aiguise notre regard, il y a comme l’alliance de la cendre, de la braise et de la chaleur….

    Germain Roesz (extrait)

     

    La Galerie vous accueille du mardi au samedi, de 14h à 19h

    galerielillebonne@wanadoo.fr

Les Activités